Des vagues mesurées au fil de l'onde

Image du mois - décembre 1999

Hauteur des vagues déduite de l'altimétrie en juillet 1998 (cycle Topex/Poséidon 217). Pendant la période d'hiver austral, les vagues sont particulièrement hautes autour de l'Antarctique. (Credits Aviso)

L'altimétrie mesure la hauteur de la mer, mais ce n'est pas la seule grandeur que l'on peut retirer des satellites altimétriques. L'une de ces grandeurs mesurées par les radars altimètres est la hauteur des vagues, d'une grande importance en météorologie marine et pour la navigation.

Echo renvoyé par une mer idéalement plate
Echo renvoyé par une mer formée de vagues (Credits Cnes)

La hauteur des vagues est déduite de la façon dont l'onde radar s'est réfléchie sur la surface de la mer. En effet, l'onde réfléchie (l'écho) est captée par le radar altimètre qui l'avait émise, mais l'intensité et les variations de celle-ci dans le temps sont différentes.
Pour une mer parfaitement plate (a), on observerait une augmentation au cours du temps très brusque de l'amplitude de l'onde réfléchie, correspondant au moment où l'onde radar a touché l'eau. Mais en cas de mer plus houleuse (b), l'onde touche d'abord la crête d'une vague, puis de quelques autres, etc. : on voit ainsi une augmentation de l'amplitude de l'onde réfléchie plus progressive. Ceci permet de déduire la hauteur des vagues, car la pente de la courbe représentant l'amplitude de l'onde réfléchie en fonction du temps est proportionnelle à cette hauteur.

Voir aussi :

Quelques sites sur ce thème :

  • Les vagues, leur formation et leur propagation

  • Météorologie marine

    • Météo France