Des fleuves de glace en Antarctique

L'image du mois - avril 2000

Vitesses d'écoulement des glaces en Antarctique, déduites des mesures de topographie d'ERS-1 (phase géodésique) (Cliquez pour agrandir l'image - 100 Ko) (Credits Legos)

L'altimétrie n'est pas une technique réservée à la seule surface des océans. Elle peut également mesurer la topographie des surfaces gelées de la planète, glaces de mer ou glaciers terrestres, en tenant compte, entre autres, du fait que la glace réfléchit le faisceau radar de l'altimètre différemment de l'eau de mer. ERS-1 et 2, en particulier, survolent les calottes polaires jusqu'à 82° nord et sud, ce qui permet de voir une grande partie de l'Antarctique.

Du relief mesuré, on peut déduire la vitesse de déplacement des glaciers. Contrairement à ce que l'on pensait, on observe des "fleuves" de glace extrêmement rapides (jusqu'à 1 km/an, vitesse comparable à celle des glaciers alpins ou andins) qui remontent très en amont vers l'intérieur du continent. Ces observations sont en train de remettre en question ce que l'on sait de l'écoulement des calottes polaires.

La surveillance en continu par les satellites altimétriques des glaciers de l'Antarctique et du Groënland fournit des données importantes pour l'estimation du réchauffement climatique, et de l'augmentation du niveau des océans.

Voir aussi :

Quelques sites sur ce thème :