Les grands lacs africains

Image du mois - mars 2003

Nasser Tchad Volta Tana Turkana Kyoga Victoria Tanganyika Rukwa Malawi Mweru Kariba

Lacs africains vus par Topex/Poséidon et maintenant Jason-1, en rouge, les traces au sol du satellite. Les variations de chaque lac dépendent essentiellement du climat (pluviosité liée aux variations de température de l'Océan Indien, en particulier, pour la région des Grands Lacs) ou, pour les lacs de barrage comme les Lacs Nasser, Volta ou Kariba, de la régulation de leur niveau.
Cliquez sur un lac pour voir la courbe de variation de son niveau depuis 1992
 (Credits Legos/CLS)

Les satellites altimétriques sont optimisés pour l'observation des océans ou des glaces. Mais tout plan d'eau, voire même toute surface plane peut fournir des mesures exploitables - pour autant que le satellite les survole. Douze lacs africains peuvent ainsi être étudiés depuis 1992 à partir des mesures de Topex/Poséidon et Jason-1. Le décalage de Topex/poséidon sur une orbite intermédiaire (depuis le 15 août 2002) devrait permettre l'observation d'un plus grand nombre de lacs.

Voir aussi :

Quelques sites sur ce thème :