Inondation dans le bassin du Zambèze

Image du mois - mai 2009

Evolution du niveau des eaux en plusieurs points du bassin du Zambèze (rivière, lac, marais et delta) de la fin 2008 au début avril 2009, mesuré par l'altimètre de Jason-2 (données issues d'un traitement spécifique pour l'hydrologie). Les séries temporelles sont présentées de haut en bas et de gauche à droite. (Crédit CLS/Cnes)

 

En mars 2009, le cours supérieur du Zambèze et ses affluents (au Sud-Est de l'Afrique) ont vu les pires inondations depuis cinquante ans. Les eaux du delta de l'Okavango au Botswana ont atteint leur plus haut niveau depuis 1939. Les inondations dans le bassin du Zambèze ont déplacée des centaines de milliers de personnes en Angola, Namibie et Zambie.

Le suivi du niveau des lacs et rivières n'était pas au départ considéré dans les applications de l'altimétrie. Cependant, la capacité de cette technique à surveiller les niveaux des ressources hydrologiques, et l'intérêt majeur qu'il y a à le faire, ont très vite conduit à démontrer les possibilités. Un projet en cours du Cnes pour traiter les données altimétriques pour les applications côtières et hydrologiques (projet Pistach) fournit ainsi des données sur la région, donnant accès aux hauteurs sous la trace de Jason-2 tous les dix jours.

Le projet de mission Swot (Nasa/Cnes) a ce genre d'application comme objectif principal. Ce satellite devrait mesurer les niveaux des lacs et rivières avec un altimètre à large fauchée, améliorant ainsi la courverture spatiale des données.

Voir aussi:

Autres sites sur ce thème :

Références:

  • Mercier, F., N. Picot, P. Thibaut, A. Cazenave, F. Seyler, P. Kosuth, E. Bronner, Cnes/Pistach project: an innovative approach to get better measurements over inland water bodies from satellite altimetry. Early results, EGU General assembly, 2009.