Les marées de l'Atlantique Nord

Image du mois juillet 2010

Amplitude de la marée issue d'un modèle régional le long des côtes nord-est de l'Atlantique. Les deux images représentent la marée à 6 heures d'intervalle (les marées semi-diurnes sont majoritaires sur la région, avec des marées hautes et basses séparées donc d'environ 6 heures). La zone entre la péninsule du Cotentin et la Bretagne connait des variations particulièrement fortes. Voir l'animation sur 10 jours (mpeg4, 1.8 Mo), une image toutes les heures entre le 17 janvier 2006 0h et le 26 janvier 2006 23h (Crédits Legos/Cnes/CLS)

Les marées sont le phénomène océanique étudié depuis le plus longtemps, par leur importance pour les opérations portuaires, la navigation, et par le lien évident avec les phases de la Lune qu'elles montrent. La baie du Mont St Michel, dans le nord-ouest de la France, entre Normandie et Bretagne, est connue pour ses marées impressionnantes (les plus importantes après celles mesurées dans la baie de Fundy au Canada). Toute la Manche, en fait, est une zone très particulière pour les marées.

L'altimétrie à la fois bénéficie des modèles de marées, et aide à les améliorer. Les mesures altimétriques ont en effet besoin d'être corrigées des marées pour mettre en évidence les autres phénomènes variables de l'océan (les tourbillons, El Niño, les courants,...). Les corrections de marées sont les corrections géophysiques les plus fortes appliquées en altimétrie, avec une amplitude qui peut atteindre plusieurs mètres dans certaines régions. Les modèles globaux de marées (comme GOT, ou FES) sont couramment utilisés comme références, car ils atteignent maintenant une précision d'environ un centimètre. Cependant, des erreurs subsistent dans les zones peu profondes, ainsi que dans les régions polaires, notamment du fait des effets des glaces de mer. L'utilisation de données à haute résolution, et de bathymétries régionales permet, entre autres, le développement de modèles régionaux, d'une meilleure qualité.

D'un autre côté, la mesure de hauteur de mer faite par altimétrie fournit des informations extrêmement utiles sur les marées sur tout le globe, et permet donc d'améliorer les modèles de marées.

Voir aussi :

Autres sites sur ce thème :