Fonte en mer de Kara

Image du mois - avril 2014

Profil en latitude de la variabilité du coefficient de retrodiffusion en hiver (avril) et juin. En juin, AltiKa voit la fonte des zones humides dans le sud, et le début de fonte (accumulation d'eau dans les vallées à Yamal). L'estuaire de l'Ob est encore gelé en juin, mais les modifications de la glace mènent à une diminution de 10 dB du Sigma0 entre avril et juin. En mer de Kara, AltiKa montre bien la structure fine de la couverture de glaces (banquise, polynies, ...) et permet d'étudier sa dynamique. (Crédits Legos)
La zone vue par Modis (crédits NASA MODIS project gallery)

AltiKa, le dernier altimètre lancé en date, embarqué sur Saral (Cnes/Isro), continue sa moisson de résultats et d'études.
La résolution spatiale d'AltiKa est plus adaptée aux études d'hydrologie. Nous avions regardé en juillet 2013 (Image du mois, juillet 2013 :  Les tourbières et les lacs du bassin de l'Ob) les premières mesures de cet altimètre sur le nord de la Sibérie. Encore plus au nord que le bassin de l'Ob, la mer de Kara est également observée par AltiKa, et la meilleure résolution permet aussi d'y distinguer les effets de la fonte des glaces, ainsi que la présence de polynies (zones libres de glaces sur une mer gelée). De nettes différences sont visibles entre l'hiver (dans ce cas avril, le satellite ayant été lancé en février) et le tout début de l'été (juillet), avec la fonte des glaces sur terre comme sur mer.

 

Voir aussi :

Autres sites sur ce sujet :