Les courants de marées font faire des boucles à une bouée

Image du mois - février 2017

Courants de marées (issus du modèle FES2014), un peu au large du Brésil, à l'équateur le 6 janvier 2017, à 11 et 19 h TUC. Une bouée larguée dans l'Atlantique équatorial pour le projet éducatif Argonautica fait des boucles en rythme avec ces courants -- télécharger l'animation complète (en avi, flv ou mp4 20 Mo) (Crédits Cnes/CLS)

En pensant aux marées, on imagine surtout une plage couverte et découverte par l'eau. Cependant, les marées se traduisent aussi en termes de courants, avec le même type de périodicité que les variations de hauteur d'eau. En plein océan, cet effet est faible. Cependant, lorsque l'on est sur le plateau continental, ils peuvent être très visibles.

Au cours du dernier Vendée Globe, course autour du monde à la voile en solitaire, certains skippers ont lancé des bouées (sans ancre flottante) pour le projet éducatif Argonautica du Cnes. L'une a été lancée lors du voyage vers le sud, dans l'Atlantique près de l'Equateur. La bouée, baptisée IESO2017 par les élèves, a commencé à voyager vers l'ouest, en ligne plus ou moins droite en suivant le courant équatorial sud. Mais dès qu'elle a atteint le plateau continental, sa trajectoire a commencé à faire des boucles, avec une périodicité d'environ 12 heures. En comparant ces spirales avec les courants de marée, la corrélation est parfaite pendant au moins deux semaines - et même alors un soupçon de périodicité peut être noté. Ensuite la bouée s'approche des côtes brésiliennes, près de la baie où se trouve la ville de Belem.

L'altimétrie a aidé, et aide toujours, à améliorer les modèles de marée en fournissant la hauteur de l'eau au milieu de l'océan, là où aucune marégraphe ne peut être installé. À leur tour, les modèles de marée sont utilisés pour retirer les hauteurs d'eau dues aux marées des données altimétriques - lorsque l'étude ne porte pas sur ce phénomène. Le prochain défi sera d'améliorer encore plus les modèles de marées qui seront utilisés pour la mission SWOT, avec de nouveaux phénomènes visibles grâce à la cartographie 2D de ce satellite et à sa précision.

Voir aussi :

Autre site sur ce thème :