Adopter un point de croisement Swot pour des études biophysiques

Image du mois - juillet 2018

Fronts océaniques dérivés de l'altimétrie avec la technique des exposants de Lyapunov de taille finie (FSLE, en gris) pour le 9 mai 2018, superposés aux stations d'échantillonnage (croix rouges) le long de la trajectoire du Beautemps-Beaupré pendant la campagne PROTEVS-BioSwot, et à la densité de micro-organismes (échelle de couleur) calculée à partir d'échantillons d'instruments in situ. Les filaments des FSLE semblent constituer des barrières à la dispersion des micro-organismes. (Crédits MIO/LOcean)
Traces au sol Swot pendant la phase calval d'échantillonnage rapide. Les points verts et rouges sont des points de croisement déjà "adoptés".

Swot est une mission satellite Nasa, Cnes, CSA et UKSA qui fournira des observations de la hauteur d'eau sur les océans et les eaux continentales, avec une résolution sans précédent. Pour l'océan, les observations de Swot constitueront un progrès majeur dans notre capacité à étudier les échelles dites océaniques fines, un régime océanique hautement énergétique avec des échelles spatiales de l'ordre de 10-100 km et des échelles temporelles de l'ordre de quelques jours à quelques semaines. Outre leur rôle important pour les processus physiques, les échelles fines sont particulièrement pertinentes pour la biologie marine. Les  échelles temporelles sub-mésoéchelles de quelques jours à quelques semaines, sont identiques à celles des processus écologiques clés comme les temps de division du plancton et les durées de floraison du phytoplancton.

L'orbite nominale de Swot couvrira presque tout l'océan mondial (jusqu'à 77,6° de latitude), mais sa répétitivité sera de 21 jours. Cependant, pendant les six premiers mois suivant son lancement en 2021, Swot sera dans une phase temporaire d'échantillonnage rapide, ce qui ne permettra d'observer qu'une partie très réduite de l'océan, mais avec un cycle de répétition d'une journée et une haute résolution sur la fauchée. Ce sera une occasion sans précédent d'observer la dynamique de la partie supérieure de l'océan à haute résolution dans l'espace et dans le temps, idéal pour les études biophysiques. La phase d'échantillonnage rapide est caractérisée par des "diamants de croisées", c'est-à-dire des zones d'environ 150x150 km où deux pistes de Swot se croisent. En préparation du lancement de Swot, un consortium de trois programmes scientifiques (BioSwot, PRE-Swot, et PROTEVS-Swot) a "adopté" le point de croisement au sud des Baléares et a réalisé en 2018 une première étude de pré-lancement. L'équipe scientifique de Swot encourage les équipes à adopter d'autres points de croisements (voir la page sur l'orbite de Swot pour plus d'informations sur leurs emplacements).

Voir aussi :

Autres sites sur ce thème :

Références

  • The BioSWOT project from CNES develops a collaboration between the MIO (Mediterranean Institute of Oceanography), the SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine) and the IMEDEA and SOCIB. A.Doglioli et G.Grégori have been onboard the BHO Beautemps Beaupré for the PROTEVS-SWOT cruise (PI F.Dumas) in the Occidental Mediterranean Sea, South of the Baleares Islands from April 28th to May 16th.