Un nouveau satellite pour mesurer vents et vagues

Image du mois - octobre 2018

Vue d'artiste de CFOSAT (Crédits Cnes/ill. Oliver Sattler)
Vue d'artiste de CFOSAT (Crédits Cnes/ill. Oliver Sattler)
Spectre de vagues (combinant les angles à 6, 8 et 10°), préfigurant des mesures de Swim. Coupure à l'Azimuth à ~70 m (SAR ~ 200 m) (Crédits Météo France)

La hauteur significative des vagues et le module de  la vitesse du vent font partie des mesures effectuées par l'altimétrie classique. Ces deux paramètres océaniques ont une très grande importance dans un certain nombre d'applications pratiques : sécurité maritime et côtière, construction d'infrastructures, interactions océan/atmosphère, prévisions météorologiques... Pour répondre à ces questions, les agences spatiales française et chinoise, le Cnes et la CNSA, ont construit un nouveau satellite, CFOSAT, dont le lancement est prévu fin octobre 2018. CFOSAT transportera deux instruments radar : un diffusiomètre vagues fourni par le Cnes, Swim (Surface Waves Investigation and Monitoring), et un diffusiomètre de champ de vent fourni par la CNSA, Scat (Wind SCATterometer). C'est la première fois que ces deux types de mesures seront effectuées simultanément ; c'est aussi la première coopération scientifique Franco-chinoise. 

Swim est un instrument novateur aux capacités inédites. Il balayera l'océan avec ses six faisceaux rotatifs, à des angles de 0° à 10° pour mesurer le spectre des vagues en deux dimensions, donnant accès à la direction, à la longueur d'onde et à la hauteur significative des vagues selon l'état de mer. 

Ces données permettront des prévisions météorologiques marines plus précises, ainsi qu'une meilleure connaissance des vents, des vagues et de leurs interactions. CFOSAT aidera également les climatologues à en apprendre davantage sur les échanges entre océan et atmosphère, puisque les vagues jouent un rôle important dans ces échanges (voir Image du mois d'août 2002 : Du gaz (carbonique) dans l'eau), échanges qui ont un rôle clé dans le climat.

Outre les séries opérationnelles (les Jason et les Sentinel-3), plusieurs nouveaux satellites, dotés de capacités altimétriques inédites, sont en cours de lancement (CFOSAT), en cours de construction et seront bientôt lancés (Swot) ou sont à l'étude (Skim). Ces nouveaux concepts devraient renforcer les altimètres conventionnels pour une meilleure caractérisation de l'océan.

Voir aussi :

Autres sites sur ce thème :

  • CFOSAT dans la bibliothèque des projets du Cnes