Biologie

Trajectoire d'une tortue Luth (rose) superposée à une carte d'anomalies de hauteurs de mer et de courants géostrophiques, dans le Gulf Sream, en octobre 2005. Crédits DEPE/IPHC/CNRS and CLS.

La vie dans l'océan est capitale pour la vie sur Terre. Le phytoplancton en particulier est le véritable producteur d'oxygène de la planète, très loin devant les forêts. Si l'observation de la couleur de l'eau par certains satellites infrarouge est la technique la plus adaptée pour quantifier le phytoplancton, les mesures de hauteurs de mer par altimétrie complètent et valident ces informations.

Les mouvements de l'océan, sa température, sa salinité, ect., ont une influence directe sur la vie qu'il abrite. Des plus petits organismes végétaux (phytoplancton) aux baleines, en passant par les poissons ou les tortues marines, tous sont influencés par les conditions physiques de leur milieu.

Le développement de modèles d'écosystèmes marins utilisant aussi bien des informations biologiques que physiques permettra de mieux comprendre la biologie marine et d'en préserver les ressources et la diversité.

Plus d'information :