Mesurer la dérive d'un glacier avec Doris

Balise Doris sur le glacier de Sorsdal, Antarctique Est (photo Dr Ramesh Govind).
Balise Doris sur le glacier de Sorsdal, Antarctique Est

Le glacier de Sorsdal est l'un des glaciers les plus importants pour le drainage de la glace de l'est de l'Antarctique. Il est donc intéressant d'y repérer les zones d'écoulement rapide de la glace, et d'en assurer le suivi. Pour cela, on a installé une balise Doris sur ce glacier, cette technique étant en parfaire adéquation pour déterminer les mouvements à haute fréquence de la glace dans un lieu isolé. La mesure des mouvements de la glace fournit les données de base pour calculer les contraintes sur la masse de glace, et, ainsi améliorer notre connaissance de la dynamique des glaciers. Le glacier de Sorsdal et son bassin de drainage sont une zone idéale pour ce genre d'étude.

Les déplacements du glacier de Sorsdal, mesurés par Doris. En un mois, la balise (et la glace dans laquelle elle est installée) s'est déplacée d'environ 8 m en longitude et 4 m en latitude (résultats du Centre d'Analyses de Géodésie Spatiale, Geoscience Australia).

Pendant les étés australs de 2001 à 2004, Geoscience Australia a installé une balise Doris sur le glacier de Sorsdal, près de la station Davis (68°S-78°E), sur le Territoire antarctique australien. C'est le premier sélectionné pour l'expérience pilote IDS Doris.

Plus d'information :