Un lac en réseau sous la glace

Cartes topographiques de l'Antarctique et de la région du lac Vostok. (Crédits Legos,Nasa/GSFC).
Cartes topographiques aux alentours du lac sous-glaciaire de Vostok

Le lac Vostok au cœur du continent Antarctique contient de l'eau douce non gelée. À cet endroit, la glace, sous 3000 m d'épaisseur, fond et forme un lac. Au lieu de se déformer en s'écoulant (dans le sens de la plus grande pente), cette glace glisse sur l'eau, formant ainsi un plateau, de 40 km de large sur une centaine de long. A partir de la topographie à haute résolution mesurée par ERS-1 (phase géodésique), on peut tracer une carte topographique (cartes à droite) mettant en évidence ce vaste plateau ou en déduire la courbure de celle-ci (carte ci-dessous), qui met en valeur les "accidents" du terrain, et les anomalies d'écoulement de la glace.

Sur la carte de courbure de la topographie ci-dessous, entre le lac Vostok et le Dôme C (emplacement de la station franco-italienne Concordia), on entrevoit des structures linéaires, allongées, qui semblent relier entre eux les nombreux lacs découverts dans la région. D'autres indices, notamment le fait que ces structures suivent la pente du socle rocheux, font penser que ces structures allongées sont des réseaux hydrologiques sous-glaciaires reliant les différents lacs les uns aux autres.

L'existence de tels réseaux hydrologiques est importante pour la compréhension de l'Antarctique et de la façon dont les glaces s'écoulent sur ce continent. De plus, ce lac intéresse beaucoup ceux qui étudient les climats du passé, car son eau a sans doute quelques millions d'années, et pourrait être analysée pour en déduire le climat de l'époque. Un carottage avait été commencé (étoile sur la carte à droite, en bas) mais est actuellement stoppé car les problèmes de contamination de l'eau seraient inéluctables.


Carte de courbure de la topographie de surface des glaces dans la région entre le lac Vostok et le Dôme C en Antarctique. Les traits noirs matérialisent les réseaux hydrologiques détectés sous les glaces, et qui relient entre eux les petits lacs sous-glaciaires présents dans la région (notés sur la figure par une étoile ou un tiret). (Crédits Legos).