Niveau des Lacs et mers fermées

Le niveau des lacs varie au fil des saisons en fonction des flux d'eau entrants (taux de pluie, fonte des neiges, ...) et des flux d'eau sortants (évaporation, écoulement, ...). A ce titre, ils sont des marqueurs sensibles des variations climatiques régionales. Parallèlement, le niveau des mers fermées (Mer Caspienne, Mer d'Aral, ...) est un indicateur écologique majeur. L'altimétrie satellitaire apporte sa contribution au suivi continu des niveaux des lacs et des mers intérieures.

Les lacs d'une surface relativement étendue, en connaissant peu de variations dynamiques et dont le niveau est bien suivi par observations in situ, furent d'abord suivis pour permettre la validation des mesures altimétriques. Progressivement, la maîtrise croissante de la technique altimétrique dans des conditions de mesure de plus en plus difficiles a permis son utilisation pour le suivi d'objets de taille réduite, comme les lacs d'une superficie plus réduite, de l'ordre de quelques centaines de km2. Aujourd'hui, un grand nombre de lacs, de toutes tailles, est suivi par altimétrie.

Nasser Chad Volta Tana Turkana Kyoga Victoria Tanganyika Rukwa Malawi Mweru Kariba