Ce qu'il y a derrière les "MADT"

Balades en LAS : 15 décembre 2005

Depuis près d'un an, nous vous proposons des données baptisées "MADT" (Maps of Absolute Dynamic Topography, cartes de topographie dynamique absolue). Ces cartes semblent très difféntes de celles d'anomalies de hauteur de mer (SLA, Sea Level Anomalies) que nous distribuons depuis plusieurs années. En fait, la différence tient en une addition : les MADT sont la somme des SLA et d'une "topographie dynamique moyenne", calculée à partir de données altimétriques, mais aussi gravimétriques et in situ. Cette addition permet la prise en compte des courants "stationnaires", la moyenne des hauteurs de mer dues aux grands courants comme le Gulf Stream ou le Kuroshio, qui entraînent des différences de niveau atteignant un mètre ou plus par rapport aux hauteurs de mer en dehors de ces courants.

 

 

 

MADT et MSLA le 13 novembre 2004, et différence des deux obtenue avec le LAS, en utilisant l'onglet "compare two", en sélectionnant les deux jeux de données ci-dessus, et en prenant la représentation "comparison plot" (dans "select output"). On obtient ainsi la "MDT" (Mean Dynamic Topography, Topographie Dynamique Moyenne), carte ne variant pas dans le temps -- si on fait l'opération avec les données d'un autre jour, disons le 22 août 2001, on obtient exactement la même carte.

Utiliser le Live Access Server