Courants animés en Méditerranée

Balades en LAS : 14 mars 2008

La dernière version du LAS (7.+) permet une nouvelle représentation des données, très utile pour mettre en évidence l'évolution d'une variable au cours du temps : il s'agit d'images animées.

L'exemple choisi ce mois-ci pour présenter cette nouvelle fonction se situe en mer Méditerranée. La topographie dynamique absolue (ADT) représentée sur une période de 5 mois (de juillet à novembre 2004) met en évidence le schéma de la circulation méso-échelle à l'échelle des bassins de cette mer semie-fermée.

Topographie dynamique absolue en mer Méditerranée entre le 7 juillet et le 24 novembre 2004 (date différente pour chaque image). Choisir DT - Delayed time Data > Mediterranean > (Maps of) Absolute Dynamic Topography puis longitude-latitude map dans select view et enfin, "Animation" dans select output. Sélectionner enfin le milieu de la période souhaitée (ici le 15 septembre 2004). À partir de ce choix, le LAS paramètre automatiquement le début et la fin de la période (10 dates avant et 10 dates après le 15 septembre). L'animation résultante s'ouvre dans une nouvelle fenêtre où il est possible de choisir ses vues (de 1 à 21) et leur vitesse de défilement.

La mer Méditerranée présente une circulation complexe, caractérisée par une forte variabilité interannuelle et spatiale avec un schéma différent dans chaque sous-bassin : mer d'Alboran, bassin algérien, bassin tyrrhénien, mer des Baléares, bassin ionien, mer Égée, bassin levantin.

En Mer d'Alboran (1°W, 36°N), les deux tourbillons, structures récurrentes de la circulation, sont visibles sur pratiquement toute la période présentée. Au large des côtes algériennes, l'animation met en évidence l'évolution de plusieurs tourbillons détachés du courant algérien qui court le long de la côte. Dans le bassin tyrrhénien (entre Corse-Sardaigne et Italie), la topographie dynamique absolue montre clairement la présence intermittente du gyre cyclonique de Bonifacio, centré autour de 41.5°N entre fin août et début novembre. Dans le bassin levantin, au sud de la Crète, l'activité saisonnière du gyre de Iérapétra est détectée dès la fin du mois d'août et se poursuit jusqu'à la fin de la période représentée, en novembre.

Plus d'information :

Utiliser le Live Access Server