Les missions

Crédits Cnes/CLS
Satellites altimétriques

Les missions spatiales d'altimétrie, d'orbitographie et de localisation précises ont révolutionné notre vision de la Terre et de ses océans. La grande précision des missions altimétriques comme Topex/Poséidon et Jason, due au système Doris, permet l'observation systématique de la hauteur des océans.

Les tout premiers altimètres ont été élaborés pour démontrer l'innovation de ce concept. Avec Seasat en 1986, les premiers résultats scientifiques sont fournis. Depuis, ces missions apportent des informations capitales à une communauté internationale d'utilisateurs. Outre les programmes internationaux d'étude des océans et du climat à l'échelle globale (Woce, WCRP, Clivar, Goos), ou ceux dédiés au phénomène El Niño (Toga), des projets de prévisions océaniques se mettent en place comme Godae, et Mercator. Tous ces programmes demandent, entre autres, des mesures altimétriques de qualité, et les combinent à d'autres données afin d'obtenir la vision la plus large possible des mécanismes en jeu et pour, éventuellement, les assimiler dans les modèles de prévision océaniques ou climatiques. De plus, les missions spatiales d'altimétrie, d'orbitographie et de localisation précises participent à la détermination d'un système international de référence, essentiel à la localisation précise de tous points à la surface de la Terre.